LIENS ANCESTRAUXTout est écrit partout en signes
Rechercher
Rechercher

Adorables petits garnements…

Texte écrit il y a de nombreuses années ! Le tout premier d’ailleurs.

Mes enfants, connaissez-vous l’historique de vos vies avant aujourd’hui ? C’était… il y a de ça plusieurs décénies…

Ce matin là, à la lisière d’un été, une petite poupée au nez retroussé avait malicieusement fait son entrée en poussant la porte d’une maternité. Quelques années auparavant, plus loin, dans une première maternité, un attachant petit chenapan avait lui aussi, décidé de se présenter en criant.

Alors Madame la Vie qui est magicienne, a coupé les précieux liens par lequels, pendant neuf mois, vous savouriez en toute sénérité le coeur débordant d’amour de vôtre maman.

Puis, ces vies qui tenaient dans leurs mains les rouages de vos destins, vous ont dorloté, vous donnant tout ce que vous désiriez, sans même que vous n’ayez réclamé.

Plus tard, il vous a fallu, bien évidemment, songer à devenir grands. Alors pour flatter vos parents, Madame la Vie, subtile… pensait faire de vous de studieux écoliers. Mais en rêvassant, adorables petits garnements, vous pensiez à vos jouets qui sans vous s’ennuyaient.

Et puis un jour, vous avez eu la géniale idée d’installer dans notre maison l’abominable règne de vos quinze ans. Très vite, il nous a fallu abolir ce nouvel empire. Alors pour ne pas avoir l’air d’abdiquer, vous vous étiez soudain découvert quelques talents pour tout faire. Mais « tout » fut maintes fois, oh combien éphémère.

Malgré vos fichus caractères et vos petits coups de colères, jamais vous ne saurez combien vous faisiez l’orgueil de ceux que vous appeliez « les parents ».

C’est ainsi que s’est écoulée votre mystérieuse et magique destinée d’enfant puis d’adolescent, malicieuse ombre de vous-même qui dans l’obscurité manoeuvrait pour vous donner les outils nécessaires pour encore et encore progresser dans vôtre destin.

Laissez un commentaire

LIENS ANCESTRAUX

Articles récents

Archives

A NOTER

Toute ressemblance ou similitude avec des personnages ou des faits existants ou ayant existé, ne saurait être que coïncidence fortuite.