LIENS ANCESTRAUXTout est écrit partout en signes
Rechercher
Rechercher

La photo d’anniversaire

Sans s’être donné de jour précis, Mara projeta donc d’aller chez sa mère pour brûler la photo du chevet. Ce matin-là, elle s’installa tôt devant son écran d’ordinateur ! C’était un matin ordinaire même si c’était le jour de son anniversaire. Sans savoir encore comment utiliser sa journée, elle souhaitait qu’elle soit longue pour en profiter un maximum.

La nuit l’avait-elle inspirée ? Soudain, la photo de son père s’imposa à elle et au même instant, l’idée qu’il s’agissait d’une « épreuve » dans tous les sens du terme. Son corps tout entier fut parcouru par de belles sensations jusque-là inconnues. Des réponses à des questions qu’elle s’était posée jadis se succédèrent sans qu’elle n’eut à se les reposer. Tout défilait en elle, elle savait, c’est tout ! Pour expliquer sur le papier, une chronologie s’impose alors qu’elle vécut tout instantanément, même lorsqu’elle se sentit poussée à consulter son dictionnaire étymologique pour y chercher la racine du mot « épreuve ». Difficulté. Négatif transparent d’une photo, etc. Épreuve, éprouver, épuiser V. prouver – puits. »

À la lecture du mot « puits », une enfilade de rapprochements s’enchaînèrent en elle : puits = fontaine = source = racine = Dieu = papa = suicide = épreuve = photo. Waouh ! La conscience de son père en voyage dans l’atome, l’avait-elle menée à faire cette découverte ? Son père lui offrait-il la lucidité en cadeau d’anniversaire ? Ce fut sa conviction profonde. Lui ayant donné la vie, il lui prouvait être véritablement la source à dépasser. Mara dit plus tard : J’étais émerveillée et à la fois fortement impressionnée par cette espèce de sentiment au travers duquel mon père me disait : « Tu n’es pas une bonne à rien ma fille. Mes félicitations pour tes découvertes et pour ton anniversaire. Libérez-vous, libérez-moi, délivre-toi, délivrez-moi ! « 

Elle fut de nouveau parcourue par d’étranges sensations. Depuis le lever du jour, Mara avait cinquante ans. En l’amenant à repérer les ingrédients qui contribueraient à la lui rendre belle, son père donnait un nouveau souffle à sa vie ? Poussée intérieurement, elle alla chez sa mère ce jour-là. Elle s’apercevrait plus tard qu’il tombait cette année-là un mardi, comme lors de sa naissance.

En partant, elle avait la ferme intention de n’en ressortir qu’après avoir brûlé la photo avec sa mère. Elle avait la bénédiction de son père, mais pas conscience du grand nettoyage sur le point Suite à lire prochainement dans un ouvrage en cours d’écriture.

Laissez un commentaire

LIENS ANCESTRAUX

Articles récents

Archives

A NOTER

Toute ressemblance ou similitude avec des personnages ou des faits existants ou ayant existé, ne saurait être que coïncidence fortuite.