LIENS ANCESTRAUXTout est écrit partout en signes
Rechercher
Rechercher

Quand le rêve se trompe !

Faisait-il froid mi-janvier soixante-dix ? Elle n’en a pas souvenir.

Après une nuit agitée, elle était partie travailler à vélo. Mais, ce matin-là sur la route, son esprit n’était pas tranquille ! – Sa mère était décédée dans son rêve. – A l’usine, jamais matinée n’avait été aussi longue, trop longue, interminable ! Après son rêve et un mauvais pressentiment, elle avait besoin de se sentir rassurée. Encline aux rêves prémonitoires, elle espérait ne pas avoir à rajouter celui-là sur sa liste.

En embauchant à huit heures, elle était déjà certaine de ne pas pouvoir tenir jusqu’à la débauche à dix-sept heures ! Les téléphones portables n’existaient pas à l’époque, ni même les fixes chez les particuliers. Pour avoir des nouvelles de sa mère partie travailler aux aurores, elle allait devoir couper sa journée. Dès que l’alarme avait retenti dans l’atelier à midi tapant, elle s’était précipitée sur son manteau avant d’enfourcher son vélo dans la cour de l’usine.

Jamais elle n’avait pédalé aussi vite ! En mettant pieds à terre devant la maison familiale, tout lui avait semblé tranquille. OUF ! Elle s’était inquiétée pour rien. Mais, sa main à peine posée sur la poignée du portail, elle avait entendu du bruit dans son dos. C’était sa voisine qui arrivait en courant, le visage défait « N’entre pas ! Ton père s’est blessé. Les pompiers viennent de l’emmener à l’hôpital, ta mère est partie avec eux. Viens les attendre avec moi ! »

Apprendre que sa mère n’était pas décédée, ne l’avait qu’à moitié rassurée. Que se passait-il ? Son frère, le petit dernier de la famille, était en train de dessiner sur la table du séjour chez la voisine ! Le voir en entrant lui avait serré la poitrine. A peine la porte refermée, la voisine (Lire la suite → en cours d’écriture)

Laissez un commentaire

LIENS ANCESTRAUX

Articles récents

Archives

A NOTER

Toute ressemblance ou similitude avec des personnages ou des faits existants ou ayant existé, ne saurait être que coïncidence fortuite.